(ouais, bon, ok, on commence par une mauvaise rime)

Le 1er janvier, sur les réseaux sociaux, j’ai voulu faire ma maline en invitant mes contacts à venir boire un café à la maison pour savoir tout ce que je leur souhaitais de bon pour cette nouvelle année. Ce matin, un ami QUI N’EST PAS SUR FACEBOOK (et ne savait donc rien de ce statut) s’est pointé par surprise afin de me présenter ses vœux. Truc.De.Fou. Je prends cela comme un présage de ce que sera 2018 : magique, télépathique, connectée par des vrais liens même pas virtuels. Cette perspective m’enchante, bien entendu. (suite…)