Septembre, c’est un mois que j’affectionne tout particulièrement. Je ne vous cache pas que, au départ, c’est parce que mon anniversaire tombe en plein dedans. Et moi j’aime quand on peut, de manière complètement décomplexée, célébrer sa propre arrivée dans le monde, et le nombre d’années lors desquelles il a pu apprécier notre existence. Et aussi quand on a des ami.e.s qui cuisinent des tartes au citron pour fêter ça. Cependant, depuis que j’approche des 40 ans (dans 15 ans, mais je préfère anticiper), je ne sais plus trop bien si on peut se contenter de célébrer, ou s’il est de bon ton de s’arrêter, de réfléchir sur soi-même et de montrer un peu de sagesse (je le fais quand même souvent, non ? je ne peux pas avoir une dispense ?). Je n’ai pour le moment pas tellement peur de vieillir, après tout, c’est assez inexorable, par contre, je me méfie des attentes que l’on pourrait avoir de moi en tant qu’adulte (que je remplace ma Swatch par une Rollex ?).  (suite…)