Sans cesse je remets sur le métier mon ouvrage de réflexion à propos de la ligne éditoriale (non existante) de ce blog. La plupart du temps, je ne ressens pas tellement la nécessité de donner une véritable unité à NSI. Parfois, lorsque je me demande si je peux parler d’un sujet, je me dis tout de même qu’esquisser quelques frontières serait plus simple, histoire de m’aider à trancher.

Dans des moments d’insomnie, à 1h du matin, une fois que ce genre de questionnement glisse un orteil dans ton cerveau, c’est difficile d’y échapper. Alors ça tourne, ça mouline, au point que je me suis relevée et que j’ai pris quelques notes pleines de fautes d’orthographe. Je vous livre ce matin mes réflexions, vaguement mises au propre, avec un esprit nourri de 5h30 de sommeil, pour lequel je vous demande un peu d’indulgence.

(suite…)