Mon ordi est malade. Cet événement m’empêchant de monter, animer et bidouiller, j’ai de l’espace libre (enfin, la partie qui n’est pas dédiée à essayer de sauvegarder coûte que coûte mes données, au cas où il décide de me lâcher complètement), et observer comment et par quoi il se remplit naturellement m’enchante. (suite…)