J’ai commencé à le dresser dans les commentaires du dernier article du blog Femme sweet femme, mon bilan 2014, et puis je me suis dit que j’allais le développer ici, rien que pour vous, mes 10 fidèles lecteurs (dénoncez-vous !).

J’aimerais bien parvenir à vous le faire de manière drôle et sérieuse à la fois, parce que c’est comme ça que je la ressens cette année 2014 : grave et légère, délestée, pleine d’espoir. (suite…)