Billets doux...

Vernis à zongles

vernis petiteCette semaine, pour la première fois, Minus est allé à l’école avec du « vernis à zongles ». Il adore que je lui en mette. Ce qui est assez étonnant car moi-même je n’en porte que très rarement. On avait déjà testé chez sa nounou, alors qu’il était plus petit. On avait balayé un malicieux « tu as mis du vernis comme une fille ?? » d’un revers de « non, comme un rockeur ! » (oui oui, j’avais préparé ma réplique), en parents féministes et anti stéréotypes de genre que nous sommes. Il veut porter du vernis ? qu’il porte du vernis ! (suite…)

Entre deux feux

J’ai eu du mal à parvenir à vivre sereinement ma maternité. La première année avec Minus a été je pense la plus grosse épreuve peut-être de ma vie, en tout cas de mon couple. Les bouleversements, les doutes, les ajustements, le stress… Nous étions tellement centrés sur nos problèmes que nous en avons parfois oublié de célébrer les bons moments (parfois, hein, on a quand même été complètement gaga devant les premiers sourires, un beau caca ou une bulle de morve de compèt’). Il nous a fallu du temps pour nous sortir de ça, et nous aurions probablement pu demander plus d’aide, mais c’est une autre histoire.

C’est cet article de Slate qui me fait réagir ce matin: « non, les mauvaises mères de sont pas des tyrans » de Nadia Daam.

(suite…)

Bondage

Voilà un sujet sur lequel je travaille beaucoup en ce moment : l’attachement. (oui oui, je sais, le titre est racoleur)

Je suis très attachée aux objets. D’une manière assez paradoxale, puisqu’à la fois c’est par amour des gadgets, des bibelots, des vêtements, des « belles choses » (vive la consommation, quoi), et à la fois par peur de manquer, le fameux « ça-peut-encore-servir » qui fait qu’on ne jette rien (vis ma vie sous l’occupation). Un peu plus inconsciemment, cet attachement est sans doute lié à une difficulté à me détacher du passé, ces objets auxquels je tiens, auxquels je m’accroche sont une partie de mon histoire et de ma biographie. Il faudra attendre la fin de (et donc commencer) ma thérapie pour en savoir plus long sur le sujet.

(suite…)

We don’t need no… (air connu) #2

(Vous trouverez la première partie de cette article ici : We don’t need no… (air connu) #1)

Au départ, ce sont des évaluations dont je voulais parler. Et d’une manière générale de ce qu’on attend des élèves. Personnellement, je suis plutôt partisane des exercices auto-correctifs et d’une école sans devoirs et sans notes, mais je conçois que l’éducation nationale puisse avoir besoin de juger de son efficacité et de l’acquisition des compétences par les élèves, puisque c’est la raison principale pour laquelle les enfants vont à l’école. Dans mes différentes discussions de ces derniers jours, est passée l’histoire d’un prof (d’une école primaire publique) qui avait participé à une organisation expérimentale de sa classe, dans laquelle les élèves décident de passer l’évaluation quand ils se sentent prêts, quand ils pensent avoir acquis la compétence dont il est question. Ca me semble un bon compromis, même si je me doute que son application n’est pas possible partout. Le propos de cet article n’est d’ailleurs pas de remettre en question l’éducation nationale, l’école ou le travail des profs. A chacun son boulot, celui de parent d’élève est déjà une grosse étape de franchie pour Cortex et moi !

(suite…)

Déménagement

blog NSIChangement de plateforme pour ce blog. J’avais envie de nouveauté-mais-pas-trop. Donc la déco a évolué (ça ne fait pas de mal !), mais vous reconnaitrez la photo de couverture. J’ai écrémé les anciens articles, seuls quelques-uns ont survécu (je me tâte à supprimer tous ceux d’avant 2014). J’ai perdu certains commentaires dans la bataille, mais c’est en passe d’être résolu. La ligne éditoriale inexistante ne change pas. Voilà pour le contenant et le contenu.

(suite…)