Archives par auteur: M-Aurele

Vacances 2.0 : bilan

Les vacances scolaires battent encore leur plein mais, de retour dans mes pénates après quelques jours sur les bords de Loire, le Minus chez son papa, j’ai décidé que les congés pour moi étaient bel et bien terminés, ce petit temps de transition me semblant nécessaire pour me recadrer et me remettre dans une ambiance plus studieuse. Je m’autorise donc ce bilan anticipé, qui fleure bon l’ambiance rentrée J-7 du 13h de Jean-Pierre Pernaut.

(suite…)

Plaisir d’écrire #3 et #4

Bon, pour cause de carte non reçue, je change l’ordre de publication, par rapport à l’ordre d’envoi des courriers, mais tout ceci n’a que peu d’importance et même que si je ne vous avais rien dit, vous n’auriez rien remarqué (ouais, ok, c’est une vaine tentative pour justifier mon retard).

La carte #3 est partie en région parisienne, et j’ai bien hâte d’être à la semaine prochaine pour que les promesses que j’y ai écrites se réalisent ! (suite…)

XP

Je pressens cet été comme un espace plein de nouvelles expériences. Premier été en garde partagée du Minus d’abord. Je l’ai déjà laissé une semaine à son père pour les petites vacances, mais cette fois c’est l’alternance que nous allons tester. Nous nous sommes mis d’accord pour des périodes d’une ou deux semaines, pour des questions de crainte des trop longues durées pour le Minus, et de planning pour nous. Une amie me faisait remarquer que du temps sans enfant et sans mec, c’était ça les vraies vacances (mpfff… je reconnais que…) (suite…)

Walking on sunshine

L’année dernière, j’ai perdu les belles lunettes de soleil de star du rock qui m’accompagnaient depuis la naissance du Minus. J’en ai été dégoûtée, désolée, en colère contre moi-même et ma tête de linotte. Et puis finalement, ce n’est pas grave, d’une part parce que ce n’était que des lunettes de soleil, même si elles ont coûté un bras, d’autre part parce qu’il est bon parfois de perdre des objets, pour nous rappeler qu’ils sont sans importance, et pour voir dans cette perte un signe. Cela m’a plu d’interpréter tous les signes de cette dernière année comme des symboles du changement, de la transition. J’en conviens, c’est assez simple. (suite…)

Plaisir d’écrire #0

Le premier numéro du magazine Flow m’avait donné envie de me lancer dans un #projet365 (s’engager à faire quelque chose chaque jour, et accessoirement le publier sur son blog ou les réseaux sociaux). Mais le contenu du projet ne venait pas, et, si j’avais quelques vagues idées en tête, je n’avais pas envie de forcer la décision, mais plutôt qu’elle s’impose à moi. Sinon j’étais sûre que je ne parviendrais pas à m’y tenir. Et c’est le troisième numéro du magazine (je ne remercie pas le deuxième !) qui a été le déclic.

(suite…)

One more step

Un alignement des astres (comprenant un accident de voiture, des séances de kiné et des vacances en famille, mais pas que), m’a fait avancer d’un pas de géant dans mon auto-analyse. Le fait que le choc initial se soit produit au moment de l’éclipse de soleil et de l’équinoxe de printemps (rien à voir avec un quelconque compositeur à synthé) a sans doute une importance, au moins symbolique, comme un cap de franchi, vers une période où les jours sont plus longs que les nuits. J’aime les symboles. (suite…)

Et on a aussi pris l’apéro.

Après une semaine de vacances sur la Costa Brava avec le Minus, sa Mamiekipik et son Papilu, puis une semaine tranquille, entre copines, boulot et rando en Ardèche (déjà bien entamée), je profite maintenant d’être seule à la maison pour utiliser toute l’énergie et tout le soleil accumulés pendant ces dix jours pour travailler ranger trier analyser écrire brainstormer créer lire recommencer cuisiner décorer reposer imaginer délirer rêver écouter regarder…

Quelques photos-souvenirs de ces 10 jours.  (suite…)