Le million

On te serine que, à l’ère d’Internet, tout doit aller vite : il ne faut pas écrire des articles de blog trop longs, un film qui ne commence pas par une scène d’action ne capte pas l’attention, les gens ne sont plus capables de se concentrer plus de 10 minutes…

Et puis, tu laisses un accès à youtube à ton fils de 6 ans, et tu te rends compte qu’il peut rester captivé par 2 gamins sans intérêt particulier, filmés par leur mère (qui fait des commentaires avec une voix et un rire insupportables) en train de regarder jouer leur hamster pendant 20 minutes. 20. PUTAIN. DE. MINUTES. Au bout de deux, j’avais déjà envie de leur faire bouffer leur rongeur (et je suis végétarienne). Si je lui filais un vrai hamster au Minus, pas sûre qu’il n’en aurait pas marre au bout de 30 secondes. Je ne sais pas comment il a pu tenir. Et impossible de le faire décrocher avant la fin.

Cette vidéo totalisait presque 1 million de vues…

Tout ça pour dire que ça y est. Le moment est arrivé. Je suis officiellement dépassée par la nouvelle génération. Je pensais que ça viendrait bien plus tard. Un peu comme la ménopause, un truc inexorable mais tellement lointain qu’on a du mal à croire que cela passera par nous. Eh bien non. Ca te tombe dessus là, comme ça, sans prévenir. Un jour tu te trouves jeune, ton boulot c’est d’écrire des conneries et de fabriquer des dessins animés, tu te sens invincible en haut de ton piédestal de coolitude. Le lendemain, tu te rends compte, non seulement que tu as des bouffées de chaleur es une vieille peau complètement à côté de la plaque, mais en plus que ça fait un moment que ça dure et que personne ne t’a avertie. Personne. Bande de lâches.

Il y avait bien quelques gamins, dans mes ateliers, qui trouvaient que j’avais des rides ou que j’écoutais de la musique de vieux. Ces épisodes auraient dû me mettre la puce à l’oreille. Je répondais, pleine de morgue, qu’ils étaient trop jeunes, qu’ils ne savaient pas. J’étais dans le déni. 

Après ce moment de solitude, je me reprends, et je me demande quelle stratégie adopter. Dois-je me perdre dans les méandres de l’Internet et me mettre au goût du jour en ingurgitant des vidéos où on voit des gens – inconnus – ne rien faire ? (alors que je passe déjà un temps certain sur les réseaux sociaux à lire des gens – qu’au moins je connais – n’ayant pas toujours des choses passionnantes à raconter) Dois-je nier l’évidence et continuer comme avant, lorsque j’ignorais leur existence ? (mais est-ce seulement possible ?!) Dois-je lutter, et produire moi-même un contenu qualitatif ? Mais si ce que je trouve qualitatif est hors-jeu pour les jeunes, je ne serai vue que par les gens de mon âge* j’imagine. Est-ce que cela signifie qu’il n’y a aucune passerelle entre les générations ??!! Sommes-nous destinés à ne pas pouvoir communiquer ??!!! Le Minus me sortira-t-il demain « pffff… de toute façon, maman, tu ne comprends rien. » ???????!!!!!!! (oui, oui, je sais… cette question est rhétorique…)

Rhaaaaaaa… ce hamster me plonge dans des abîmes métaphysiques insondables. Comme si ce qu’on le voyait grignoter pendant de (trop) longues minutes n’était pas une noisette-rho-il-ne-veut-plus-la-lâcher-dites-donc-hahaha-un-peu-comme-dans-l’age-de-glace-mais-c’était-quoi-un-écureuil-non-hahaha-et-puis-c’était-un-gland-hahaha, mais bien mon cerveau. Mon cerveau de vieille conne.

Et en plus maintenant le Minus veut un hamster.

 

*NDLR: 25 ans

Commentaires (4)

  1. Rémy

    Te laisse pas ronger ma belle 😉 !

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Haha ! Je crois bien que c’est trop tard 😉

      Répondre
  2. Rachou

    Pfff… alors moi aussi je suis dépassée par la nouvelle génération? Non, je préfère rester dans le déni pour le moment, je ne suis pas encore prête!

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Tu peux encore sniffer du bébé, ça te maintient un peu… Mais ce n’est qu’une question de temps… Gnark gnark…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *