2016

Il faut que je me rende à l’évidence, c’est mal barré pour vous faire une chouette carte de vœux comme l’année dernière (ce ne sont pas les idées qui manquent, le minus en a même validé une, on a juste oublié n’a juste pas eu le temps de prendre la photo.)

Carte ou pas carte, en ce 20 janvier, je vous souhaite à tous une très belle année 2016, encore plus belle que 2015. (Je ne sais pas où l’on se rend avec cette surenchère annuelle. Dans 10 ans c’est la béatitude.)

Cette année, j’ai pris une résolution. Une seule. 

voeux 2016

(Qui n’a aucun rapport avec les animaux, domestiques ou sauvages)

Depuis quelques mois, je me suis lancée dans une boulimie de rencontres. Je vous passe les détails, hein, rapport au titre du blog mais pas que, toujours est-il que j’ai voulu faire de nouvelles connaissances, professionnelles, amicales et parfois plus si affinités. Et puis, prise de conscience en ce 1er janvier où on s’envoie tout un tas de messages, cartes virtuelles et autres gif animés : et si au lieu de me focaliser sur ces friends-to-be, je prenais le temps d’entretenir mes amitiés actuelles ? Celles qui sont déjà présentes, depuis parfois des siècles, et pourtant négligées… Les membres de ma famille qui sont toujours là pour moi, qui considère ça comme tout à fait normal… Les fidèles textoteurs de sms de nouvel an, infatigables… Les commerçants du coin de la rue qui ont toujours un sourire et un mot gentil…

Voilà donc mon unique résolution 2016 : prendre soin des relations existantes.

Attendez-vous donc à des appels intempestifs et des mails longs comme le bras (certains d’entre vous que je dois appeler depuis 1000 ans relèveront qu’il y a encore quelques ratés), à des questions sur votre santé et la scolarité de vos enfants. Peut-être même que je pourrais réactiver mon projet 52 tombé dans l’oubli et dans la flemme. Peut-être.

J’étais en pleine réflexion autour de ces questions lorsque ce matin, cette vidéo d’une conférence TED de Robert Waldinger est apparue à moi (oui, cela signifie bien « sur mon fil d’actualités facebook »). Il y rend compte d’une étude qu’il dirige (la plus longue jamais menée), sur le bonheur et la satisfaction.

La qualité de nos relations, la présence d’un entourage sur lequel on peut compter, favoriserait une vie longue et heureuse. Je me suis alors dit que j’avais pris une sacrément bonne résolution, et que j’allais sûrement vivre très très vieille et très très heureuse. Sauf si, comme 105% des résolutions prises depuis que je suis en âge de prendre des résolutions, je n’arrive pas à la tenir. Quelle pression.

J’espère en tout cas participer à mon échelle à VOUS faire vivre longtemps et heureux-ses (enfin, ceux d’entre vous que je connais en vrai, c’est-à-dire probablement tous les lecteurs de ce blog).

Une très belle année 2016 à tous, du fond du cœur. 

Commentaires (6)

  1. Adele

    Bonne année à toi aussi… je serais là pour te rappeler ta résolution t’inquiète… pourquoi pas par commencer à se retrouver ma ju veut revoir minus
    Bisous

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Mais avec grand plaisir !!

      Répondre
  2. Amélie

    coeur-coeur-petit poney-arc en ciel de bonheur…. moi aussi je t’aime et je veux être ta boulangère pour que tu me dises « salut » tous les jours !!!

    à part ça, tu as raison. Chouchoutons notre entourage….<3

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Salut !

      Et chouchoutons-nous aussi, c’est important…

      Répondre
  3. JC

    Hey, bonne année !

    Et excellente résolution ! 😉

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Tu es dans le coin bientôt, on va pouvoir la mettre à exécution autour d’un bon dîner !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *