1 heure du mat

Sans cesse je remets sur le métier mon ouvrage de réflexion à propos de la ligne éditoriale (non existante) de ce blog. La plupart du temps, je ne ressens pas tellement la nécessité de donner une véritable unité à NSI. Parfois, lorsque je me demande si je peux parler d’un sujet, je me dis tout de même qu’esquisser quelques frontières serait plus simple, histoire de m’aider à trancher.

Dans des moments d’insomnie, à 1h du matin, une fois que ce genre de questionnement glisse un orteil dans ton cerveau, c’est difficile d’y échapper. Alors ça tourne, ça mouline, au point que je me suis relevée et que j’ai pris quelques notes pleines de fautes d’orthographe. Je vous livre ce matin mes réflexions, vaguement mises au propre, avec un esprit nourri de 5h30 de sommeil, pour lequel je vous demande un peu d’indulgence.

han soloPremière réflexion : je ne souhaite pas que NSI devienne un blog de « maman solo » (L’Empire contre attaque tourne déjà en boucle à la maison, cela suffit.) (Ouiiiiiiiiiii ! je l’ai fait ! Ce jeu de mot moisi ! Sous vos applaudissements.) Ni de maman-tout-court, d’ailleurs. Des blogs de maman-quelque-chose, il y en a plein. j’adore parler d’éducation et de parentalité, cependant, d’une part, être une maman ne me définit pas (dans mon intégralité en tout cas), et d’autre part, je n’ai nulle envie de partir sur le terrain glissant de la théorie. Donc, des petites vignettes de comment les relations parent-enfant se passent chez nous, comment nous occupons nos jours de pluie, oui. Les raisons qui motivent mes choix éducatifs, pourquoi pas. De la théorie et du prosélytisme, non.

Seconde réflexion : je me retiens beaucoup mais ça me démange de parler jardin, loisirs créatifs, déco et cie. Parce que moi aussi j’ai découvert il y a 1 an ou 2 le masking-tape, comme environ 1 million de blogueuses craft, et j’ai envie de le crier sur tous les toits. Bon, dans 2 mois nous n’aurons probablement plus de jardin, donc je vous parlerai plutôt de jardinière. Nous aurons par ailleurs tout un appartement à décorer, ce qui promet des photos. Vous voyez l’idée. Lifestyle, quoi.

Troisième réflexion : entre mes aspirations à plus de simplicité, un espace qui tend à se réduire, et la dèche qui s’annonce, je sens renaître en moi l’esprit débrouille qui m’a longtemps animée. Partager mes bons plans et mes moyens du bord, mes idées récup, faire de NSI un « blog orienté solutions » (Ceci n’est pas de la com, sors de ce corps !), ça me parle.

Vous voyez le tableau se dessiner ? Un blog journal de bord, carnet de voyage. Pas un blog pour rêver au quotidien de gens beaux et créatifs, qui cousent de magnifiques robes en liberty (vous savez le prix au mètre de ce tissu ?!), dans leur maison jolie comme dans un magazine. Je ne peux pas apporter ça. Mais je peux vous promettre de vous montrer que l’alternative n’est pas mal non plus !

Je n’avais pas écrit de note d’intention pour ce blog, que je voulais juste un déménagement du précédent (qui en avait, lui, une note d’intention). Il a mis son temps pour trouver ses marques, je crois que maintenant il y est, là où je voulais l’emmener. Je vais essayer de suivre ces quelques lignes conductrices, et de continuer à « parler je » (ça commence à rentrer, la CNV !). J’espère que vous serez bien ici et que vous aurez envie de revenir.

La porte est ouverte.

Commentaires (2)

  1. Cathel

    On gagne quelque chose si on sait le prix du Liberty ??? J’ai craqué pour le mariage d’Anne So et Ludo. 5,60 euros les 25 cms… J’ai pris juste de quoi faire un petit haut. C’était pas ma faute, rien trouvé en violet dans les boutiques !!!

    Répondre
    1. M-Aurele (Auteur de l'article)

      Huuuummm… Je ne sais pas, ce blog n’est pas sponsorisé… Faut voir avec Liberty s’ils veulent organiser un concours 😉

      Hâte de voir ce petit haut !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *