Silence… je bosse.

En ce moment, je blogue beaucoup par ici, en essayant de me convaincre que je travaille. J’arrive assez bien à m’en convaincre, d’ailleurs. Pour plein de raisons :

– j’écris > j’aime écrire > écrire aide à mon épanouissement > je suis épanouie donc je travaille mieux sur tout le reste (les problématiques de référencement de mon site pro, la prospection, la gestion)

– j’écris > je pratique ma compétence « écriture » > je suis meilleure dans mon boulot (sa partie rédactionnelle en tout cas, et plus largement story-telling, et un peu référencement naturel)

– j’écris > je produis du contenu > je produis des exemples de mon travail à fournir à mes prospects, histoire de les rassurer sur la qualité de mon écriture (je sais, je ne doute de rien)

– j’écris > je réfléchis à des sujets pointus et passionnants > j’améliore mes connaissances et mon intelligence (je sais, je ne doute de rien)

– j’écris > je m’auto analyse > je deviens une meilleure personne que tout le monde a envie de fréquenter, y compris des clients (je sais, je…)

Cette photo de chat n'a aucun rapport

Cette photo de chat n’a aucun rapport

C’est un sacré pari pour moi de me mettre ainsi à nu, sans anonymat. Pas tant dans mes rapports personnels avec les gens, puisque j’assume les conséquences de mes récits sur ma vie privée, mais plutôt dans mes relations professionnelles. J’ai pris le parti de me dire que, puisque nous avons, avec mon acolyte, décidé de ne pas négliger la part « éthique » de notre agence, il n’était pas nécessaire de cloisonner. Après tout, mes valeurs personnelles sont celles que j’injecte dans ma vie pro, sinon vous imaginez bien à quel point ce serait compliqué. En vérité, ce serait super fort en com, mais je ne suis pas une femme politique, je ne sais pas si j’en serais capable, donc restons dans le basique. Voilà encore un choix qui m’aura pris du temps, qui m’aura même empêchée d’écrire sereinement pendant une longue période, mais qui est une belle victoire de lâcher-prise.

Depuis, on ne m’arrête plus.

(edit)
PS : mon travail, au cas où cela vous intéresse, c’est là-bas : www.cecinestpasdelacom.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *